Retarder la vérification des contraintes

Remarque : Cet article a été rédigé durant le cadre de mon activité chez Dalibo.

Postgres respecte le modèle ACID, ainsi il garantie la cohérence de la base : une transaction amène la base d’un état stable à un autre.

Les données dans les différentes tables ne sont pas indépendantes mais obéissent à des règles sémantiques mises en place au moment de la conception du modèle conceptuel des données. Les contraintes d’intégrité ont pour principal objectif de garantir la cohérence des données entre elles, et donc de veiller à ce qu’elles respectent ces règles sémantiques. Si une insertion, une mise à jour ou une suppression viole ces règles, l’opération est purement et simplement annulée.

Le moteur effectue la vérification des contraintes à chaque modification (lorsque des contraintes ont été définies). Il est également possible de retarder la vérification des contraintes à la fin de la transaction, au moment du commit. Ainsi, les vérifications ne seront produites que sur les changements effectifs entre les opérations de delete, update et insert de la transaction.

Lire l’article

Share