Les dérives de l’intelligence collective

J’ai lu un article très intéressant dans la revue Sciences Humaines  sur « Les dérives de l’intelligence collective ».

L’intelligence collective produit régulièrement des décisions complètement erronées ou stupides, par exemple l’autorisation en 1986 de lancer la navette Challenger, alors que les décideurs savent qu’elle souffre d’un grave défaut et que certains d’entre eux sont convaincus qu’elle va s’écraser. Pourtant ces décisions ont fait préalablement l’objet de nombreuses délibérations entre individus haut placés, dont le rang en phase avec les capacités intellectuelles. Elles sont prises dans le cadre d’organisations structurées et ont été alimentées par une grande quantité d’informations. Or, ces trois éléments – les délibérations, l’organisation et l’information – sont susceptibles d’être affectés par de puissants dysfonctionnements, qui vont égarer collectivement des acteurs individuellement rationnels.

C’est assez intéressant, alors qu’on pourrait penser que nous prenons de meilleures décisions à plusieurs, des recherches montrent que ce n’est pas toujours le cas. Je pense qu’il est toujours important de connaître les « faiblesses » de l’esprit humain afin de prendre de meilleures décisions.

Liens vers l’article :

http://www.scienceshumaines.com/les-derives-de-l-intelligence-collective_fr_33072.html

Lien vers le numéro en question :

http://www.scienceshumaines.com/changer-le-travail-20-pistes-pour-ameliorer-la-qualite-de-vie-au-travail_fr_542.htm